Institutions, un autre regard sur les pratiques

Présent sur le bassin Annécien et Albanais,

Je propose aux établissements sociaux et médico-sociaux,

un accompagnement adapté, régulier et pertinent.

En associant les travailleurs sociaux à la réflexion du « comment »,

on croise les points de vue, on confronte les envies et les visions de chacun,

on fait émerger des expériences et des compétences acquises par le terrain,

dans le souci d’une pratique professionnelle écologique pour tous.

Ainsi, on optimise l’attendu institutionnel lié au public accompagné.

Praticien en thérapie brève stratégique,

Mon regard est novateur, complémentaire et soucieux des réalités traversées

par les professionnels de terrain.

Une expérience conséquente d'éducateur spécialisé

me confère aussi cette proximité d'expérience,

cette connaissance des institutions médico-sociales. 

 

Ma posture met le regard sur l'entre-deux, sur les besoins conjugués, définis ou recherchés

à la fois par l'équipe dirigeante, l'équipe éducative, les personnes accompagnées.

Le travail social, c’est le pont entre un public isolé et une société,

qui n’attend pas forcément ceux qui ont besoin de temps pour se réaliser, pour réaliser.

Et comme l’entend l’idée du pont, il doit pouvoir être traversé dans les deux sens.

Aujourd’hui, j’ai très envie de partager cette expertise, auprès d’équipes de travailleurs sociaux.

Une expertise conjuguée à une vision systémique que je crois complémentaire

avec les approches déjà très présentes dans les institutions médico-sociales (psychanalyse, neurosciences…).

Cette approche globale met le focus sur les interstices, elle se concentre sur les interactions.

Supervision, Analyse des pratiques, facilitation, difficile de la définir, elle se situe, là aussi, dans l’entre-deux.

Je comprends alors qu’elle questionne sur sa légitimité,

que cette difficulté à la situer puisse interroger sa pertinence.

 

C’est pourtant l’endroit même où cette approche puise sa force.

Elle propose de dépasser ce qui est entendu, ce qui semble relever de la certitude pour créer

"une fissure qui permet d’envisager d’autres possibles" (François Jullien).

L’approche interactionnelle et stratégique que je développe se complet, se confond dans un processus.

Elle se comprend comme l’appropriation du changement comme règle immuable à tout comportement humain :

« rien n’est pas permanent excepté l'impermanence ».

Elle implique pour expliquer :

elle part du vécu, des visions, des croyances, des besoins, des envies des personnes.

Lorsque je suis confronté à une difficulté, à un problème soulevé, le questionnement vient clarifier l’environnement, le contexte

pour une vision plus juste de la demande.

Le problème étant perçu comme un écart à une norme (des éducateurs, d’un service, d’un chef, d’une institution…),

le travail effectué doit alors permettre de réduire cet écart, de construire une proposition

qui relève du consentement.

Quels sont mes engagements auprès des institutions ?

Quel est l'intérêt d'un travail commun, d'une réflexion systémique sur vos pratiques ?

Voici un schéma qui présente les différents axes de travail proposés aux institutions

(sur téléphone et tablette cliquer "schéma" pour télécharger)

Faciliter le lien hiérarchique

Entre une équipe et le chef de service/directeur : prendre en compte les besoins, les envies, les objectifs, les contraintes de chacun pour repérer le point de convergence entre les deux entités, permettre et construire ainsi une communication fluide et constructive.

Une approche adaptée pour accompagner les enjeux de développement, de changement au sein d’un établissement, d’un service. 

Médiation / gestion de conflits

 Répondre à des difficultés ponctuelles individuelles ou collectives au regard d’un événement conflictuel, de violence physique ou morale, interne à l’équipe ou dans la relation éducative avec les personnes accompagnées.… Soulager la souffrance, permettre le changement et contenir toutes contagions.

Accompagnement des équipes

Développer une intelligence commune et proposer des outils de communication permettant des prises de décisions consensuelles, permettre à chacun de trouver une place singulière au sein de l’équipe, utiliser les compétences individuelles pour optimiser le travail collectif.

Une approche systémique de prévention, de résolution de problèmes et d’amélioration continue de la coopération et du travail en équipe

Sensibilisation à une approche systémique

Dans le travail socio-éducatif du quotidien avec les personnes accueillies, dans les interactions avec ses collègues, avec son supérieur hiérarchique. Proposer un travail réflexif différent et complémentaire de l’analyse clinique en mettant le focus sur l’interaction.

Supervision - Analyse des pratiques

Pour des équipes désireuses de développer prioritairement leur réflexion autour de cette approche interactionnelle.

Suivi régulier (mensuel) du travail éducatif en prenant appui sur les situations rencontrées dans le quotidien.

"Etre ou ne pas être avec les autres, là est la question existentielle qu'aujourd'hui Hamlet devrait se poser, parce que la coexistence est devenue la condition nécessaire de l'existence." Zhao Tingyang.